La réalité virtuelle, une utopie réalisée

La réalité virtuelle

http://www.cea.fr/jeunes/mediatheque/podcasts/ciel_espace_radio/la_realite_virtuelle

L’Utopie réalisée?

Intro : »Il n’y a pas de grandes réalisations sans un espoir un peu fou derrière » finissait ainsi son cours Antoine Picon. Pour preuve: l’utopie des petits moteurs a mené à la réalisation de la dynamo.

I/ La technologie et l’Art, entre rêve et réalité:

Je voudrais faire un détour par l’Art avant d’aborder le sujet qui va nous intéresser. En comparant l’Art et les techniques on constate  les liens qui font des techniques modernes comme l’ingénieurie ou la robotique une sorte d’Art alors qu’ingénieurs et physiciens prennent la place de l’artiste. Mais pourquoi passer par l’Art? Parce que l’Art est avant tout un rêve, une façon d’atteindre un monde utopique. Comme disait Novalis, « Le monde devient rêve, le rêve devient monde ». L’Art a quelque chose de magique, le pouvoir de recréer le réel, un réel plus complexe, riches de virtualités.

L’Art est la manifestation de notre esprit, en tant qu’il recrée une nouvelle dimension disait Hegel. Sans matériaux autres que des pinceaux et une palette, l’Artiste reproduit une construction qui aurait nécessité force physique, techniques, outils pour lutter contre la matière résistante, détruire et recréer des formes nouvelles. Là où il n’a fallu que quelques coups de pinceaux, ingénieurs et ouvriers ont œuvré pour la construction d’un chemin de fer ou d’une locomotive par exemple. De même; le scientifique a aujourd’hui quelque chose de l’artiste. Simplement les équations ont remplacés les pinceaux. Désormais la Science aussi peut recréer un monde semblable au nôtre, mais plus riche et plus complexe. Reste à savoir comment utiliser ces merveilleux outils, qui nous permettent aussi bien de s’éloigner de la réalité que de rendre notre quotidien meilleur. Robert Gélin, responsable robotique, réalité virtuelle et ingénierie de la connaissance au CEA LIST  en parle.

II/ Applications:

Combien de films de Science Fiction mettent en scène un futur où la réalité se dédoublerait de telle sorte qu’être humains navigueraient entre deux mondes, l’un réel, l’autre virtuel, finissant par oublier la frontière immatérielle et se perdre dans l’illusion créée par l’informatique ? Matrix est un exemple célèbre, pour ne citer que celui-là. Aujourd’hui pourtant ce fantasme semble devenir réalité, grâce au développement de logiciels nouveaux comme la CAO, production assistée par ordinateur. L’Univers des Jeux vidéos, l’Industrie automobile, les dessins animés en 3D…autant de domaines qui nécessitent l’emploi de ces logiciels de simulation. La magie de l’informatique permet d’actualiser une myriade de virtualités. Je peux me créer un physique nouveau, à l’image d’un top model ou d’un acteur, corrigeant les défauts que même la chirurgie esthétique ne parviendrait pas à modifier et interagir avec d’autres avatars dans le monde du jeu vidéo par exemple. Le produit le plus fou de mon imagination se matérialise grâce à des équations numériques, des algorithmes.

Ces nouvelles technologies bouleversent le monde de l’art et notamment du cinéma. Autrefois les gens du cinéma, comme Walt Disney étaient des artistes. W. Disney imaginait la déformation de la robe de Blanche Neige jusqu’à dans ces moindres plis et le seul moyen de la matérialiser était un crayon à papier. Aujourd’hui ce sont de bons scientifiques qui se cachent derrière les productions en 3D . « On peut tout mettre en équation ». Il n’y aurait presque qu’aucun mérite car plus besoin d’imagination. La réalité virtuelle est faite de calculs, aussi ce sont des équations qui permettront de matérialiser la robe de Blanche Neige, mouillée par endroits et ballotée par le vent.

Mais ces technologies trouvent une autre application, notamment dans les secteurs aéronautique et automobile.  Désormais les ingénieurs peuvent imaginer l’assemblage et maintenance des pièces sans même avoir besoin de recourir aux pièces physiques ! C’est de la pure simulation.Les  « souffleries virtuelles (permettent de visualiser ) comportement aérodynamique de l’avion » et ce en  temps réel. Il suffit de « faire tourner les équations ».

Le rêve est-il devenu réalité ? Cependant le propre de l’utopie est d’être à jamais inatteignable…L’ambigüité du préfixe grec « u » est à cet égard significative, puisqu’il signifie à la fois le meilleur et le nulle part. Aujourd’hui, selon Robert Gélin « La course au réalisme n’est pas la bonne course! » puisqu’on se propose d' »attaquer directement le cerveau des gens ». Car on doit oublier la présence physique des lunettes, tuyaux, etc. si l’on veut être parfaitement immergé dans un univers virtuel. Tel est le grand enjeu de la robotique qui ambitionne de perfectionner le système des prothèses par exemple. Les chercheurs de donnent pour but de lier nerfs et bras en métal  de façon à faire renaître le sens du toucher dans un bras artificiel.Et d’après Gélin « cela commence à fonctionner ». Ainsi notre corps même peut devenir technique!

III/ Implications politiques:

Tout d’abord il est intéressant de s’interroger sur la signification du politique aujourd’hui. Depuis les philosophes des Lumières une nouvelle conception domine: le politique est  « la chose de tous ». Aussi, le bonheur collectif n’est-il pas l’horizon des démocraties modernes ? Dès lors sciences et techniques tendent à être  employées au service du progrès économique et social.

Revenons au début du XXème siècle. 1919: les mutilés de guerre, les « gueules cassées » sont globalement laissés pour compte, l’Etat ne peut rien faire pour eux car la science  et la technique en sont incapables. Quelles étaient les chances de réinsertion sociale de ces invalides ? Aujourd’hui prenons l’exemple des victimes d’accidents de la route ou encore des soldats et des civils blessés lors des guerres civiles. Les technologies citées précédemment peuvent être appliquées dans divers domaines dont permettre de vaincre ces infirmités, l’handicap voire la paralysie…Ou bien encore rendre les machines de plus en plus performantes réduisant les risques d’accidents.

Alors utopie pour certains, dystopie pour d’autres, il semblerait qu’on assiste bien à l’avènement de l’Empire de la technique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s